banniere-exposition-nayart-03.jpg

Du 4 février au 1er Avril 2012

L'Association Nayart met à l'honneur les artistes de l'artothèque dans la grande salle.
Des nouveautés parmi lesquelles des œuvres de BOYER, CARRERE, DESHAIRS, MESTRE, NICK.

A découvrir ou à louer !

Du 2 au 23 décembre 2011

Pour l’exposition « cadeaux d’artistes » 2011, 17 artistes proposent leurs œuvres au prix maximum de 100 euros quelque soit la valeur de l’œuvre.

L’occasion d’offrir un cadeau unique en période de fêtes de fin d’année.
Lors de cette exposition, deux oeuvres d’Alain Soucasse et de Chahab sont à gagner par tirage au sort.
Les billets sont en vente à la Minoterie.

Vernissage le vendredi 2 décembre à 18h30
Exposition du 2 au 23 décembre 2011

Tirage de la tombola le dimanche 18 décembre à 16h

Artistes

Chantal Bernard, Chahab, Ili Endewelt, Jean-Louis Espilit, François-Xavier Fagniez, Caroline François-Rubino, Régine Gaud, Dominique Gentreau, Kaneko Hideyo, Patrice Kalil, Christiane Laffond, Nancy Magendie, Christina Nick, Catherine Pierrard, Alain Soucasse, Lin Schmidt, Marie-Claude Tène et Sophie Vigneau.

Lire la suite : exposition "cadeaux d'artistes" 2011

Du 8 octobre au 27 novembre 2011

Xavier Carrère, Nathalie Deshairs, Enrique Mestre Jaime et Frédéric Pierre

Pour cette exposition à la Minoterie, 3 artistes peintres et un sculpteur ont croisé leur regard, le tout dans un langage singulier et contrasté.

L'exubérance de Enrique Mestre Jaime s'équilibre avec la sobriété de Xavier Carrère et l'explosion des couleurs chez Frédéric Pierre contraste avec la monochromie de Nathalie Deshairs.

Une exposition où les forces s'attirent, se repoussent, s'équilibrent pour célébrer la sensualité et la vie.

Lire la suite : exposition "entre-vues"

Du 2 juillet au 28 août 2011

Henri Déchanet, né en 1930 expose dès les années 50 et il n’aura de cesse de peindre, parallèlement à sa carrière de maître verrier.

Mais son départ pour l’Espagne à la fin des années 70 l’éloigne de la scène artistique française, dès lors il sera oublié de ce côté des Pyrénées.

Sa peinture est d’abord à la croisée d’une figuration expressionniste traversée d’une abstraction. Aux tableaux sombres de ses débuts succèdent en suite des ribambelles de nus, de portraits mais également et surtout des motifs d’entrelacs et de liants/lianes que l’on pourrait qualifier de motifs floraux.

Par la maîtrise de la composition, composition picturale, mais aussi composition de l’image et des mots, Déchanet use d’un pouvoir de suggestion qui s’est vu renforcé par ce qui désormais peut être nommé une poétique du titre.

Le monde d’Henri Déchanet est un monde déroutant parfois, par les thèmes abordés, monde paradoxal, et donc très humain, où se mêlent sensualité et violence. Il a en effet peint la Femme et son sexe. Il a peint aussi les morts de la guerre des Balkans, le terrorisme à Madrid, la torture en Algérie ou en Amérique du sud et finalement simplement la mort.

Henri Déchanet, témoin semble-t-il objectif, a compris que ce serait toujours «comme çà». Aujourd’hui dans ses Fleurs, voyeur distancié, il tente une forme d’osmose entre ces deux tensions de l’homme.
Et finalement à l’éternelle question «Qui sommes nous ?», Henri Déchanet fournit une partie de la réponse. C’est en cela qu’il prend place dans l’Histoire.

Henri Déchanet travaillera en Espagne prés de 33 ans, tout d’abord attiré par «l’Espagne noire» de Goya et la profusion de peintres de talent évoluant en marge des circuits commerciaux, il découvrira le peintre Zurbaran et l’école de peinture de Valencia l’autre versant lumineux de la peinture espagnole.

Lire la suite : exposition "Henri Dechanet"

Du 17 avril au 29 mai 2011

Albert Lemant et Jean-François Delorme
Un travail à 4 mains entre terres enfumées et fixés sous verre

"Babel"...
Au début, paraît-il, était le verbe.

Il faut bien reconnaître que très vite ça a été la pagaille. La faute à qui ?
On n’en sait rien. Mais la pagaille a gagné les villes ça c’est sûr.
Et le verbe a grimpé jusqu'en haut des gratte-ciel.
Incohérent. Orgueilleux. Futile…
Ca doit être pour ça que Jean-François et Albert, un jour, ont quitté les villes. Trop de verbes. Trop de bruits.
Pour la campagne. Plus de silence. Plus de calme.
Remplacer le verbe par l’herbe, ça consonnait mieux.
Lorsqu’on est fils de Babel, ça ne s’oublie pas.
Un jour, Albert et Jean-François ont eu le même rêve et sont retrouvés pour en parler, utilisant leurs mots à eux. Leurs outils.
Pour Jean-François c’était la terre, le feu, le vent.
Pour Albert c’était le verre, l’huile, et l’encre.

Babel ?
Pour Jean-François et Albert, c’est bien plus qu’un dialogue…
C’est un échange.

Lire la suite : exposition "Autour de Babel"

Du 3 Février au 27 Mars 2011

Comme chaque année, l'Association NAYART présente un éventail d'oeuvres et d'artistes de l'artothèque dans la grande salle.

Venez découvrir nos nouvelles acquisitions parmi lesquelles des oeuvres de KIJNO, COIGNARD, MIOTTE, FOURNEL.

Du 3 au 19 décembre 2010

24 artistes proposent leurs oeuvres au prix unique de 100 euros quelque soit la valeur de l’oeuvre.

L’occasion d’offrir un cadeau unique en période de fêtes de fin d’année.

A cette occasion, deux oeuvres de Pierre Fournel sont à gagner par tirage au sort.
Les billets sont en vente à la Minoterie.
Le tirage aura lieu le dimanche 19 décembre à 16 heures à la Minoterie.

Vernissage le vendredi 3 décembre 2010 à 18h30

Artistes

Philippe Audigeos · Yves Badefort · Guy Boyer · Chahab · Anne Clerget · Isabelle Crampe · Dariush · Pierre Davancens · François-Xavier Fagniez · Pierre Fournel · Orlane Girardeau · Didier Goguilly · Serge Hélénon · Alain Huet · Lila Lagleize · Sophie Lassègue · Eliane Monnin · Giovanni Morello · Frédéric Pierre · Alain Soucasse · Jean Jacques Stockli · Régis Terez · Rémi Trotereau · Réné Trusses

Lire la suite : exposition "cadeaux d'artistes" 2010

Du 2 octobre au 21 novembre 2010

Caro Worboys et Michaël Duperrin

La MINOTERIE célèbre l’Image par le travail de deux artistes :
Caro Worboys et les images sérigraphiées

Raconter des histoires des personnes qui lui sont chères ou bien qu’elle rencontre dans la vie de tous les jours à travers ses images sont autant de moteurs à son imaginaire, et nourrit sa démarche artistique. Ayant dû à plusieurs reprises quitter son environnement familier, l’expression artistique est devenue pour elle un moyen d’aller à la rencontre des gens. Se servant de son appareil photo, elle peut créer un lien entre leur histoire et la sienne.
Voir le site internet de Caro Worboys

Michaël Duperrin et la photographie

La photographie s’apparente pour lui à une traversée du Styx, à un constant aller-retour entre ses deux rives. Elle ouvre à un monde étrange, à la fois au passé et au présent, à mi-chemin de la trace qui s’efface et du signe qui perdure. Elle lui donne à vivre l’expérience d’Orphée. Remontant des enfers avec Eurydice, Orphée la perd définitivement en se retournant pour la regarder. La saisissant en une image où elle disparaît, il ne peut que tendre vainement la main pour la retenir. Regard qui vient à la fois ruiner l’expérience et lui donner son sens. Retournement sur ce qui, en l’image comme en nous-mêmes, au loin, du fond de l’absence, nous regarde.
Voir le site internet de Michaël Duperrin

Lire la suite : exposition "propos d'images"

Du 9 au 26 septembre 2010

Photographies d'Antanas Sutkus

Co-fondateurs et Président de la Photographie Art Society de la Lituanie, Antanas Sutkus eu l'occasion de passer du temps avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir en 1965 quand ils ont visité la Lituanie.
Les clichés présentent un témoignage unique et singulier.

Ooncert de Piano de Luiz Gustavo Carvalho et lecture de textes d’Albert Camus par Suzanne Selinger le 11 septembre 2010 à 20h30.

Lire la suite : Sartre & De Beauvoir, Voyage en Lituanie

logo nouvelle aquitaine 1         logo cd64 1      logo ccpn 1      logo villedenay 1