banniere-exposition-nayart-03.jpg

du 11 au 27 septembre 2015

Depuis maintenant dix ans, grâce à l’initiative de l’artiste Chahab, l’association Nayart propose à la location plus de 400 œuvres de 65 artistes.

Le fonds disponible de l'artothèque comprend gravures, peintures, sculptures et ne propose que des œuvres originales. Si des signatures importantes sont référencées telles Olivier Debré, François-Xavier Fagniez, Pierre Fournel, Max Ernst, Serge Hélénon, Roberto Matta, Max Papart, Jean Miotte..., d'autres artistes sélectionnés par un comité de professionnels ont leur place.

D’année en année, Nayart n’a cessé d’enrichir son fonds d’œuvres. 

En ce mois de septembre, parce que l’art fait partie intégrante du patrimoine, Nayart met à l’honneur son artothèque, cœur de son activité, à l’occasion des journées du patrimoine.

Grâce à l’implication de ses bénévoles et de ses artistes, l’artothèque évolue :
Nouvel accrochage, nouvelles œuvres et nouveaux artistes ! 

Du 11 au 27 septembre, la salle d’exposition de la Minoterie présentera les nouvelles œuvres de l’artothèque. L’occasion de découvrir toute la richesse de cette collection. 

Durant l’exposition, les artistes de l’artothèque seront présents. Un artiste sera mis à l’honneur : Giovanni Morello.

Lire la suite : « l’artothèque : nouvelle collection 2015

du 19 juin au 30 août 2015

Philippe Croq, peintures / Patricyan, sculptures

« Regarder en coin, scruter, observer à bonne distance ce qui fait notre apparence, notre façon de nous mouvoir. Une certaine mesure du corps tout entier pourrait bien construire l’oeuvre de ces deux artistes. Mais il ne s’agit pas d’une mesure de la chair que l’on exhibe à tout vent, davantage une latence, une enveloppe, un écrin, un nid, un refuge, une seconde peau qui protège de l’impudeur.

Le mouvement de l’art n’est pas exclusivement passé par des corps fabriquant des objets spécifiques mais par cette dimension plus incarnée du message et du modèle.
L’art a toujours quelque chose à dire et le corps est parfois plus efficace comme moyen en soi de faire transiter les sentiments.

Corps aimant, corps souffrant, le corps dans l’art est un espace véhiculaire de la conscience humaine. Il se devine dans l’intime, derrière une porte, enveloppé dans un cocon de coton, reclus par la timidité ou simplement en quête de lui-même.

A l’ostentation des corps se substitue la vibration du décor qui prend toute sa place comme repère et quiétude du quotidien. Tout se passe à l’intérieur pour créer une vie.
L’approche est essentielle et pourrait bien nous renvoyer à toute une histoire qui s’est écrite depuis l’antiquité et qui trouve aujourd’hui des réponses hautement sensibles :

Avec ces deux artistes, c’est toute une réflexion sur le « corps à l’oeuvre » qui s’ouvre à nous, du corps traditionnellement représenté à celui de l’artiste qui se confond parfois avec l’acte de peindre ou de façonner de ses mains. »

Alain-Jacques Lévrier-Mussat

Lire la suite : exposition « à contre corps »

du 17 avril au 31 mai 2015

Christina Nick, sculptures et Loïc Arnaud, peintures

Avec les peintures de Loïc Arnaud et les sculptures de Christina Nick, la Minoterie se prépare à nous immerger dans le conte à la fois féérique, étrange, envoûtant et bouleversant imaginé par deux artistes aux destinées incroyables.

Deux artistes en quête de quelque chose et qui, pour cela, sont allés vers d’autres contrées, d’autres pays, d’autres cultures.

Pour partager, marcher, fouiller, construire au milieu des paysages arides, des déserts, des forêts, au milieu « des mythes et des légendes, des frayeurs et des phobies », aux confins des civilisations.

Ils nous en ramènent une transe théâtrale, une danse chamanique grandeur nature, la nostalgie d’un temps où l’homme vivait probablement en communion avec son environnement.

Car c’est précisément cela que partagent Christina Nick et Loïc Arnaud, cette attirance irrésistible pour le lointain comme moyen de retrouver l’essence de ce que nous sommes, la recherche de l’état sauvage comme généalogie d’une pensée. Nous faire toucher du doigt l’humilité, comme une piqûre.

Nous pourrions nous étioler indéfiniment sur cette philosophie. Pour ces deux artistes, c’est presque une nécessité existentielle qui donne un sens à l’art et à la création pour en faire une odyssée.

Alain-Jacques Lévrier-Mussat

Lire la suite : exposition « promenons-nous dans les bois... »

du 20 au 29 mars 2015

L’association Nayart organise un vide-artothèque : les œuvres seront à la vente à moitié prix, afin de les remplacer par des nouvelles.

Vendredi 20 mars à 18h30
Présentation des œuvres d’Anne Clerget et de Didier Goguilly

Vendredi 20 mars de 18h30 à 20h30 
Samedi 21 et dimanche 22 mars de 14h à 18h
Vide-artothèque

Dimanche 22 mars à 16h
Tirage au sort  de la tombola  : 3 œuvres à gagner

Prolongation du vide-artothèque 
du jeudi 26 mars au dimanche 29 mars de 14h à 18h

 

communication

Flyer
Affiche

du 1er février au 31 mars 2015

La Minoterie exposera les nouvelles œuvres de l’artothèque. Un artiste faisant son entrée dans l’artothèque sera mis à l’honneur : cette année ce sera Anne Clerget.

Voir les artistes de l'artothèque

 

Du 11 au 21 décembre 2014

Pour l’exposition « cadeaux d’artistes » édition 2014, 24 artistes proposent leurs œuvres au prix maximum de 100 euros quelle que soit la valeur de l’œuvre.

En marge de l’exposition, une œuvre de Michèle Mondeilh (une grande sculpture) sera exposée. 
Vernissage le vendredi 11 décembre à 18h30.

Artistes

Madeleine ALBEROLA, Patricyan CASTETS-ROBERT, CHAHAB. Anne CLERGET, Isabelle CRAMPE, Agathe DAVID, Marie-Claire DUBOURG, Vincent DUBOURG, Guy DUCAU, Madeleine DUCAU, Amélie DUCOMMUN, François-Xavier FAGNIEZ, Anne-Laure FINK, Orlane GIRARDEAU, Didier GOGUILLY, Lila GUARESE, Nadine HARDY, Sophie LASSEGUE , Joël LEPELLETIER, Eliane MONNIN, Giovanni MORELLO, Edith SCHMID, Lin SCHMIDT et Martine TROUIS

Lire la suite : exposition "cadeaux d'artistes" 2014

Du 11 octobre au 23 novembre 2014

Serge David Angeloff

"Serge David s’est mis à peindre voici plus de sept ans. Il se confie : « Une amie m’avait offert un livre sur Chagall qui m’a ému. Ça m’a donné un déclic. Après un apprentissage de quelques mois à l’atelier des abattoirs à Toulouse où nous avons-exposé avec d’autres élèves, je me-suis lancé en autodidacte».

J’aime les choses colorées, déclare l’artiste. Je me sers très peu des pinceaux. C’est avec mes doigts que je façonne l’œuvre, généralement à l’acrylique sur toile.

Serge David Angeloff s’est installé à Montauban dans un atelier lumineux, spacieux où il passe le plus clair de son temps.

Il a déjà exposé au Bazacle à Toulouse, au musée d’art contemporain des Abattoirs, à l’église Saint- Jacques de l’Hôtel-dieu et à l’espace Equart de Marciac (32)."

Lire la suite : exposition Serge David Angeloff

exposition « paysage, paysages »Du 5 avril au 24 mai 2014

Jean Lafforgue, peintures et Jacques Mataly, photographies

Jean Lafforgue

La peinture, malgré tout !

Depuis plus de vingt ans que je partage l’amitié de Jean Lafforgue, je le vois, je le sais, cherchant au travers de la peinture, une chose que l’homme d’ici-bas n’atteint que rarement.

Une quête qui fait sa vie, et l’aide à vivre. L’aurait-il trouvé, cet absolu où rien ne manquerait, qu’il aurait probablement cessé de peindre… Et pourtant, c’est de toile en toile, de coups de pinceaux en coups de pinceaux, de couleurs ajoutées ou recouvertes, que se fait l’avancement. Car Jean Lafforgue avance !

Lointaines sont déjà les premières toiles presque abstraites, les visages enfouis qu’une absence de fini libère de toute pesanteur, les jardiniers et autres personnages qui font désormais partie de notre mémoire. Ses peintures actuelles ont à voir avec l’infiniment grand et l’infiniment petit. Elles parlent de paysages d’enfance, de terres parcourues, de la nature immense et de l’homme fragile. Plus l’espace se fait rare, plus l’horizon se grandit. Et pour mieux l’affirmer, de petits êtres humains, parsemés dans la composition au même titre qu’un arbre ou une roche, viennent dire l’immensité d’un monde que la toile tente de cerner.

Lire la suite : exposition « paysage, paysages »

Du 5 février au 23 mars 2014

L'Association Nayart met à l'honneur les artistes de l'artothèque dans la grande salle.

A découvrir ou à louer !

Voir les artistes de l'artothèque

 

logo nouvelle aquitaine 1         logo cd64 1      logo ccpn 1      logo villedenay 1