banniere-exposition-nayart-03.jpg

du 1er février au 31 mars 2015

La Minoterie exposera les nouvelles œuvres de l’artothèque. Un artiste faisant son entrée dans l’artothèque sera mis à l’honneur : cette année ce sera Anne Clerget.

Voir les artistes de l'artothèque

 

Du 11 au 21 décembre 2014

Pour l’exposition « cadeaux d’artistes » édition 2014, 24 artistes proposent leurs œuvres au prix maximum de 100 euros quelle que soit la valeur de l’œuvre.

En marge de l’exposition, une œuvre de Michèle Mondeilh (une grande sculpture) sera exposée. 
Vernissage le vendredi 11 décembre à 18h30.

Artistes

Madeleine ALBEROLA, Patricyan CASTETS-ROBERT, CHAHAB. Anne CLERGET, Isabelle CRAMPE, Agathe DAVID, Marie-Claire DUBOURG, Vincent DUBOURG, Guy DUCAU, Madeleine DUCAU, Amélie DUCOMMUN, François-Xavier FAGNIEZ, Anne-Laure FINK, Orlane GIRARDEAU, Didier GOGUILLY, Lila GUARESE, Nadine HARDY, Sophie LASSEGUE , Joël LEPELLETIER, Eliane MONNIN, Giovanni MORELLO, Edith SCHMID, Lin SCHMIDT et Martine TROUIS

Lire la suite : exposition "cadeaux d'artistes" 2014

Du 11 octobre au 23 novembre 2014

Serge David Angeloff

"Serge David s’est mis à peindre voici plus de sept ans. Il se confie : « Une amie m’avait offert un livre sur Chagall qui m’a ému. Ça m’a donné un déclic. Après un apprentissage de quelques mois à l’atelier des abattoirs à Toulouse où nous avons-exposé avec d’autres élèves, je me-suis lancé en autodidacte».

J’aime les choses colorées, déclare l’artiste. Je me sers très peu des pinceaux. C’est avec mes doigts que je façonne l’œuvre, généralement à l’acrylique sur toile.

Serge David Angeloff s’est installé à Montauban dans un atelier lumineux, spacieux où il passe le plus clair de son temps.

Il a déjà exposé au Bazacle à Toulouse, au musée d’art contemporain des Abattoirs, à l’église Saint- Jacques de l’Hôtel-dieu et à l’espace Equart de Marciac (32)."

Lire la suite : exposition Serge David Angeloff

exposition « paysage, paysages »Du 5 avril au 24 mai 2014

Jean Lafforgue, peintures et Jacques Mataly, photographies

Jean Lafforgue

La peinture, malgré tout !

Depuis plus de vingt ans que je partage l’amitié de Jean Lafforgue, je le vois, je le sais, cherchant au travers de la peinture, une chose que l’homme d’ici-bas n’atteint que rarement.

Une quête qui fait sa vie, et l’aide à vivre. L’aurait-il trouvé, cet absolu où rien ne manquerait, qu’il aurait probablement cessé de peindre… Et pourtant, c’est de toile en toile, de coups de pinceaux en coups de pinceaux, de couleurs ajoutées ou recouvertes, que se fait l’avancement. Car Jean Lafforgue avance !

Lointaines sont déjà les premières toiles presque abstraites, les visages enfouis qu’une absence de fini libère de toute pesanteur, les jardiniers et autres personnages qui font désormais partie de notre mémoire. Ses peintures actuelles ont à voir avec l’infiniment grand et l’infiniment petit. Elles parlent de paysages d’enfance, de terres parcourues, de la nature immense et de l’homme fragile. Plus l’espace se fait rare, plus l’horizon se grandit. Et pour mieux l’affirmer, de petits êtres humains, parsemés dans la composition au même titre qu’un arbre ou une roche, viennent dire l’immensité d’un monde que la toile tente de cerner.

Lire la suite : exposition « paysage, paysages »

Du 5 février au 23 mars 2014

L'Association Nayart met à l'honneur les artistes de l'artothèque dans la grande salle.

A découvrir ou à louer !

Voir les artistes de l'artothèque

 

Du 7 au 22 décembre 2013

Pour l’exposition « cadeaux d’artistes » édition 2013, 18 artistes proposent leurs œuvres au prix maximum de 100 euros quelle que soit la valeur de l’œuvre.

Vernissage le vendredi 6 décembre à 18h30.

Artistes

Chahab, Pierre Davancens, Géraldine De Haan, Jean-François Delorme, Nathalie Duroussy, Isabelle Flexer, Pierre Fournel, Caroline François-Rubino, Véronique Hadengue, Christiane Laffond, Alain-Jacques Lévrier-Mussat, Carole Lévy Kerebel, Luc Médrinal, Maryse Michelon, Frédéric Pierre, Lin Schmidt, Rémi Trotereauet Christine Valcke.

Lire la suite : exposition "cadeaux d'artistes" 2013

exposition « littorales »Du 5 octobre au 24 novembre 2013

Yves Badefort, Frédérique Bouet et Patrick Sciascia 

Le thème de l'océan, de la plage, de leur rencontre est traité dans cette exposition d'automne par trois photographes Yves Badefort, Fréderique Bouet, Patrick Sciascia. Les 3 artistes ont travaillé sur le temps et le mouvement, la notion de limite.

Une partie de l'exposition sera consacrée à la présentation de photographies en format panoramique et une installation permettra au visiteur de faire appel à ses sens. Le public rentrera dans une structure cylindrique où il sera immergé dans l'image en écoutant une bande sonore.

Yves Badefort

Né à Tulle en 1955, le métier de céramiste a amené Yves Badefort, depuis plus de trente ans, des exils régionaux successifs. Corrèzien d’origine, étudiant dans le Berry, Ligérien pour une décade, il est aujourd’hui Béarnais. À l’écart des préférences de terroir, son fil déclencheur est la nature et l'eau.

Après une approche sportive de ces milieux, l’expression photographique, jusque-là en pointillés, réapparaît dans les Pyrénées. Le ruisseau de l’enfance, les rivières du kayakiste, le minéral du céramiste, la terre et le bois des ancêtres, les racines de l’inspiration sont là.

Le style est nouveau, pas toujours figuratif, mais jamais abstrait, avec parfois des réminiscences de peinture. La fibre de la découverte est toujours présente.

Lire la suite : exposition « littorales »

exposition « Alcoves »Du 5 juillet au 8 septembre 2013

"Alcôves" réunit deux artistes, Solenn Nicolazic et Helga Stüber-Nicolas, autour d’une préoccupation commune; celle du rapport matière / espace / lumière. L’exposition est présentée sur deux espaces, la salle des Arches de l’Hôtel du Département à Pau et la Minoterie à Nay.Yves Badefort

Helga Stüber-Nicolas

Helga Stüber-Nicolas développe depuis des années un travail autour d’un médium exclusif, le crayon de couleur. Dans son atelier-laboratoire, l’artiste expérimente toutes les possibilités en s’appuyant sur des procédés parfois complexes. Dans ses œuvres en volume, même si le matériau de départ est identique, les principes et les effets sont différents. L’objet crayon, laissé pour compte de notre quotidien devient sujet de ses créations et amène à une réflexion sur la fragilité de la matière, de l'existence dans un environnement imaginé comme éternel.

Une interrogation sur la précarité des choses, l'immatérialité et l'inconsistance des traces.

Une interrogation abordée dans les installations éphémères de Solenn Nicolazic où la métaphore sur le rapport au temps occupe l’espace. Cette artiste fait passer le spectateur de l’horizontalité à la verticalité et offre par son travail sur la matière, la lumière et les volumes des visions lunaires, végétales, animales ou cellulaires. Ses sphères posées au sol jouent sur les effets offerts par le papier de soie, la gaze, la ouate, la galette de riz et le mohair qui parlent à la mémoire du visiteur. L’exposition présentera également ses dessins porteurs des marques de sa recherche sur le volume.

Lire la suite : exposition « Alcoves »

exposition « Clones-Clonage »Du 6 avril au 26 mai 2013

Régine Gaud (peinture) et Matthieu Hoarau (photographie et installation vidéo)

Le clonage n’est pas qu’un phénomène de laboratoire. Il ouvre de nombreuses interrogations sur l’identité et l’individualité dont se saisissent aussi les artistes. Depuis la naissance de Dolly en 1997, la première brebis clonée, d’autres animaux ont été reproduits à l’identique génétique. Le clonage humain peut-il être envisagé ? Peut-on réduire une personne à ses caractéristiques génétiques ? Est-ce l'histoire ou la génétique qui font l'homme ?

Dans l'exposition « Clones-Clonages », présentée du 6 avril au 26 mai 2013 à la Minoterie, deux artistes questionnent l'artificialité, la transformation, le pouvoir de transmission. Deux artistes, deux générations, deux modes d’expression.

Régine Gaud est peintre. Elle a abordé un travail de fond sur la matière et sur le geste. Elle utilise par exemple des matériaux comme le rhodoïd et le plexiglas, sur le principe des « shadow-box ». Elle interroge l'humain, son identité, ses filiations, au travers de ses œuvres sur le visage et sur le masque. Elle mène en particulier une réflexion artistique depuis 2005 sur le clonage.

Matthieu Hoarau est un jeune artiste formé aux Beaux-Arts de la Réunion. Ces installations mettent en scène photographies et vidéos dans un parcours visuel et interactif où le visiteur se trouve placé au cœur de ces interrogations. Marqué par le travail de plusieurs artistes sud-africains, maghrébins, européens, Matthieu Hoarau soulève de nombreuses questions sur l'éthique, l’identité, autrui.

Lire la suite : exposition « Clones-Clonage »