banniere-exposition-nayart-02.jpg

Du 17 avril au 29 mai 2011

Albert Lemant et Jean-François Delorme
Un travail à 4 mains entre terres enfumées et fixés sous verre

"Babel"...
Au début, paraît-il, était le verbe.

Il faut bien reconnaître que très vite ça a été la pagaille. La faute à qui ?
On n’en sait rien. Mais la pagaille a gagné les villes ça c’est sûr.
Et le verbe a grimpé jusqu'en haut des gratte-ciel.
Incohérent. Orgueilleux. Futile…
Ca doit être pour ça que Jean-François et Albert, un jour, ont quitté les villes. Trop de verbes. Trop de bruits.
Pour la campagne. Plus de silence. Plus de calme.
Remplacer le verbe par l’herbe, ça consonnait mieux.
Lorsqu’on est fils de Babel, ça ne s’oublie pas.
Un jour, Albert et Jean-François ont eu le même rêve et sont retrouvés pour en parler, utilisant leurs mots à eux. Leurs outils.
Pour Jean-François c’était la terre, le feu, le vent.
Pour Albert c’était le verre, l’huile, et l’encre.

Babel ?
Pour Jean-François et Albert, c’est bien plus qu’un dialogue…
C’est un échange.

communication