banniere-exposition-nayart-03.jpg

exposition « littorales »Du 5 octobre au 24 novembre 2013

Yves Badefort, Frédérique Bouet et Patrick Sciascia 

Le thème de l'océan, de la plage, de leur rencontre est traité dans cette exposition d'automne par trois photographes Yves Badefort, Fréderique Bouet, Patrick Sciascia. Les 3 artistes ont travaillé sur le temps et le mouvement, la notion de limite.

Une partie de l'exposition sera consacrée à la présentation de photographies en format panoramique et une installation permettra au visiteur de faire appel à ses sens. Le public rentrera dans une structure cylindrique où il sera immergé dans l'image en écoutant une bande sonore.

Yves Badefort

Né à Tulle en 1955, le métier de céramiste a amené Yves Badefort, depuis plus de trente ans, des exils régionaux successifs. Corrèzien d’origine, étudiant dans le Berry, Ligérien pour une décade, il est aujourd’hui Béarnais. À l’écart des préférences de terroir, son fil déclencheur est la nature et l'eau.

Après une approche sportive de ces milieux, l’expression photographique, jusque-là en pointillés, réapparaît dans les Pyrénées. Le ruisseau de l’enfance, les rivières du kayakiste, le minéral du céramiste, la terre et le bois des ancêtres, les racines de l’inspiration sont là.

Le style est nouveau, pas toujours figuratif, mais jamais abstrait, avec parfois des réminiscences de peinture. La fibre de la découverte est toujours présente.

Frédérique Bouet

Sa recherche a pour objet de questionner les rapports “photo-graphiques” qui se nouent dans le photographique. Comment appréhender leurs limites, éprouver leur résistance, mesurer leurs écarts.

Photographier “pour” mémoire. Photographier “de” mémoire. Une question de frontière. Déplacer les seuils.

Se situer sur la frange, à la lisière, entre. Une question de temps. Explorer cet entre-deux, cet espace-temps de l’indicible, aux temporalités plurielles et entremêlées, entre mémoire et oubli, photographie et peinture, net et flou, fiction et réalité, là où tout est encore possible et mouvant. Se situer dans l’écho. Et inscrire ce moment dans la réalité

Une affaire d’écriture. Auto(photo)biographique. Une écriture du temps.

www.frederique-bouet.com

Patrick Sciascia

Après des débuts dans le reportage et l'illustration, Patrick Sciascia se consacre à présent à la photographie plasticienne. Il aime surprendre afin de créer une brèche dans l'esprit des gens et les rendre ainsi plus réceptifs aux idées nouvelles. Que ce soit par la variété des sujets abordés ou bien les installations conçues pour présenter ses photographies.

Le thème principal abordé par le projet #BEACH est la relation entre la photographie, le mouvement et le temps. Afin de mettre en évidence cette notion de mouvement, les photos qui constituent cette exposition ont été réalisées sur une plage, avec des temps de pose longs. Il s'agit en effet du lieu idéal pour mettre en opposition ce qui est immobile, représenté de manière très nette, et les personnes en mouvement qui apparaissent plus ou moins floues. Le choix du format panoramique permet de souligner notre perception linéaire du temps.

De plus cela correspond bien au point de vue que l'on a de la plage, lorsqu’on est allongé sur sa serviette. Les différents supports conçus pour cette exposition sont très variés : grands tirages panoramiques, polyptyque qui évoque le format cinématographique, structure cylindrique dans laquelle on peut entrer et se trouver ainsi immergé dans une photographie sur 360°, «abat-jour panoramique » rétro-éclairé et projection vidéo-panoramique interactive.

www.equilibreinstable.fr

temps forts

Samedi 5 octobre à 15h
rencontre des artistes avec le public

Samedi 19 octobre à 17h
conférence

Samedi 2 novembre de 14h à 18h
atelier « photographie »

Vendredi 15 novembre à 20h30
théâtre

Exposition littorales la Minoterie

communication