banniere-exposition-nayart-03.jpg

du 9 octobre au 22 novembre 2015

Eve Luquet et Guillaume Bourquin

Peindre, comme pour figer les tremblements de l’esprit. Peindre comme pour mettre des mots sur les résonnances de notre oeil. La dialectique se pose d’une manière magistrale, sans que nous puissions même l’appréhender.

Qu’importe le chemin emprunté. Entre ces deux artistes, la surface ne se rejoint pas. Sauf au point précis de cette convergence étroite qui se noue entre la perception et la pensée. Je peins donc je suis. « Aucune réalité ne m’appartient, je dois m’enfoncer dans son mystère pour qu’elle devienne mon monde du moment ».

Pour Guillaume Bourquin, ce sont les mots, « les textes qui se sont mis en image devant lui, pour sauver leur peau en prenant la pose, en jouant les paysages ». Pour Eve Luquet, ces mêmes paysages, ces visions qui l’irradient sont des danses, autant de contemplations, de frémissements qu’il faut s’empresser de traduire avant qu’ils ne s’éparpillent.

Pure magie que la peinture et dont ces deux artistes interrogent le sens avec une extraordinaire pertinence intérieure, avec la lumière de l’esprit. Peut-être aussi avec cette faculté d’interroger ce qu’Alberto Giacometti nomma « la déception du visible ».

Le monde est un mystère que la peinture cherche à traduire ou à suggérer. Et quel artiste, au fond, aura manqué de le disséquer depuis Léonard de Vinci. Encore une belle rencontre qui ouvre autant de questionnements sur la trajectoire picturale.

Toulouse-Lautrec disait : « La vie, je n’y entends rien, mais lorsque je fais un dessin, tout se simplifie. Lorsque il est fini, le monde retombe dans la cacophonie. »

Alain-Jacques Lévrier-Mussat

 
TEMPS FORTS DE L'EXPOSITION

Les rencontres automnales de l’Histoire de l’art
Animées par Alain-Jacques Lévrier-Mussat (artiste-conférencier) - Conférences suivies d’une collation partagée
Vendredi 23 octobre de 18h30 à 19h30 : RAPHAËL
Vendredi 30 octobre de 18h30 à 19h30 : MICHEL-ANGE
Vendredi 6 novembre de 18h30 à 19h30 : LEONARD DE VINCI

Jeudi 12 novembre à 18h30
Atelier d’écriture animé par Isabelle Crampe, animatrice d’ateliers d’écriture 
(sur inscription)
Tarifs pour les conférences et l’atelier 
5 € pour les non-adhérents - 3 € pour les étudiants et les adhérents - Gratuit pour les moins de 15 ans

Vendredi 13 novembre à 18h30
Apéritif-concert avec Daniel Brel, bandonéoniste
Tarifs : 10 € pour les non-adhérents - 7 € pour les étudiants et les adhérents - Gratuit pour les moins de 15 ans

exposition « les territoires de la pensée »

Communication